LE HEIDENBERG



A environ 1 kilomètre au sud-ouest du village de Leutenheim, se dresse une butte de 500 mètres de diamètre, uniformément haute d'une dizaine de mètres. Au cours de l'histoire ce lieu a porté de nombreux noms, Heidenberg, Heidenbuckel, Hexenberg, Schlossberg. 

C'est une colline très plate entourée par une plaine marécageuse, inondable par le Rhin, à l'époque où le fleuve n'était pas encore canalisé. Ce site idéal n'a pas échappé à la population indigène qui de tout temps l'a utilisé comme refuge.

Les maigres fouilles effectuées en ces lieux ont démontrées une occupation Hallstattienne, Celte, Gallo romaine, Mérovingienne, moyenâgeuse mais aussi moderne. En effet au début des années 30, un abri de la Ligne Maginot a été construit au sud de la colline.

Les hommes ont creusé autour de la colline des fossés et des remparts, mais la partie la plus intéressante se trouve à l'ouest de l'abri Maginot. Il s'agit d'une butte entourée par un fossé, précédée par une basse-cour elle aussi défendu par un fossé. Cet ensemble  appelé "Schloessel" (petit château) est  isolé du reste du plateau par ces fossés. L'ensemble domine le  plateau de deux mètres environ.

Tout laisse à penser à une  motte féodale (nombreuse en Alsace), un château primitif. Toute les hypothèses sont permises en attendant des fouilles archéologiques approfondies.




- Suite