Fort de Hollogne


Fort de Hollogne :

Fort de Hollogne fut construit en 1888, ferraillé, puis transformé ensuite en dépôt pour la campagne de 1940.

Au moment de sa construction il avait l'armement suivant :

  • Trois coupoles à éclipse pour un canon de 57mm de fabrication "Grüsonwerk".
    Modèle de 1888 sans recul et solidaire de la coupole avec système d'éclipse permettant de dérober complètement le canon aux vues de l'extérieur.
  • Sept canons de 57mm sur affût "chandelier" . Un dans le mur d'escarpe pour défendre la poterne d'entrée; deux dans le coffre flanquant droit (saillant III) pour défendre le fond de gorge (deux niveaux possibles) et quatre dans le coffre de tête pour défendre les fossés latéraux (deux niveaux possibles).
  • Une coupole à éclipse pour phare cuirassé au centre du massif central.
  • Une coupole à deux canons de 150mm de fabrication "Creusot-Vandekerchove" modèle 1886 sur affûts spéciaux à recul limité.
  • Une coupole à un canon de 120mm de fabrication "Chatillon-Commentry-Marcinelle et Couillet".
    Modèle de 1889 sur affût spécial à recul limité dans une coupole à embrasure minimum.
  • Une coupole à un obusier de 210mm de fabrication "Grüsonwerk". Modèle 1889 sur affût spécial faisant corps avec la coupole.

Après la chute de la place de liège en 1914, l'ouvrage à été totalement ferraillé par les Allemands. A la place des tourelles se présentent actuellement que des puits béants.  Le fort est ouvert au public certains jours.



Plan du fort de Hollogne :




- Suite