L'obus de 400 mm


En 1914, à la surprise générale, les Allemands mirent au point des obusiers géants de 420 mm. Ces obusiers vont contribuer à faire tomber hâtivement les places fortes de Liège, Anvers, Maubeuge et particulièrement le fort de Manonvilliers. Ces pièces, de deux modèles différents firent une éclatante démonstration de leur capacité à détruire des forts modernes ou modernisés.

Dès 1915, le général Joffre demande l'étude d'un matériel équivalent. Pour raccourcir le temps d'étude et de mise au point, on va utiliser des pièces de marine existantes, raccourcies, réalésées à un calibre supérieur.

Neuf matériels de 340 mm furent ainsi transformés par la fonderie de Ruelle. En 1916 huit obusiers furent expédiés à Saint-Chamond pour effectuer leur montage sur affûts-trucks. Ils reçurent  l'appellation d'obusier de 400 mm Mle 1915.

En décembre 1916, suite au succès remporté par les 400 mm Mle 1915 lors de la bataille de Verdun et de la Somme, sept nouveaux tubes furent commandés. Ils auront l'appellation d'obusier Mle 1916.

L'emploi des obusiers de 400 mm Mle 1915 et 1916 :

Juillet 1916 : Offensive de la Somme, tirs sur la position du ravin de Morcourt, sur les villages fortifiés de Herbecourt et  Estrées.

Octobre 1916 : Verdun, tirs sur les forts de Vaux et surtout Douaumont, en vue de leur reprise.

Avril 1917 : A l'ouest de Reims, les obusiers de 400 mm  tirèrent sur les forts de Berru, Brimont, Vitry-les-Reims.

Le 20 mai 1917, un 400 mm en position à Mourmelon-le-Petit tira sur les tunnels du mont Cornillet. Suite à un coup au but sur une bouche d'aération, un projectile explosa dans la galerie principale. L'explosion et le dégagement de monoxyde de carbone tua une grande partie des six compagnies de réserve du 476e IR. 

Cela représentait près de 700 morts dont 265 ne furent exhumés qu'en 1984.

L'Association des Amis de la Ligne Maginot d'Alsace  expose au bloc 3 du fort de Schoenenbourg un obus de 400 mm de type OAC d'un poids de 900 kg en charge.


Caractéristiques du 400 mm Mle 1916

 
Longueur du tube 10,60 m
Poids du tube 47000 kg
Vitesse initiale  530 m/s
Poids du matériel complet 140000 kg (140 t)
Pointage en site 10° à 65°
Poids de l'obus OAC Mle 1915 900 kg
Portée maximale de l'obus (OAC) 15100 m (15,1 km)
Poids de l'obus OAT Mle 1915 641 kg
Portée maximale de l'obus (OAT) 16100 m (16,1 km)
Cadence de tir  un coup toutes les trois minutes


- Retour