En face un bunker allemand


En face un bunker allemand :

Un bunker allemand qui n'a pas été détruit à cause de sa proximité avec le barrage :

Ce bunker faisait partie du système défensif de la frontière ouest de l'Allemagne - Ie Weslwall ou Ligne Siegfried, ligne qui s`étendait le long du Rhin depuis la frontière suisse jusqu'à Aix-la-Chapelle et qui faisait face à la Ligne Maginot.

Construit en 1938 suivant des normes propres au secteur du Rhin supérieur, il est équipé de créneaux de tir pour mitrailleuses flanquant le bord immédiat du fleuve. L`équipage était composé de 10 hommes.

446 m3 de béton armé ont été mis en œuvre, avec une épaisseur de 1,50 m pour les murs extérieurs et la dalle du dessus.

Vers la fin de la Deuxième Guerre Mondiale, le 7 octobre 1944, le barrage a été attaqué par une escadrille britannique de bombardiers Lancaster, dans le but de détruire l'ouvrage.

Les Alliés craignaient en effet une manœuvre rapide et simultanée des 5 vannes par l'armée allemande, provoquant ainsi une vague de fond par le déferlement brutal de zone la retenue d'eau, ce qui aurait provoqué des inondations dévastatrices dans la plaine du Rhin et contrecarré les opérations de franchissement du fleuve en aval.

Les dégâts causés par le bombardement se limitèrent à la destruction d'une seule vanne. Un des bombardiers, touché par la D.C.A., s'écrasa près du proche village de Märkt. Les huit hommes d'équipage, âgés de 21 an 28 ans, périrent dans le crash. Un deuxième bombardier, gravement touché, plongea dans Ie Rhin près la rive française au nord de Kembs. Les aviateurs tués reposent au cimetière militaire allié à Durnbach en Baviére.


Cartographie à caractère historique :



Plan sommaire de l'ouvrage :



En face un miraculé du Westwall :
















- Retour