Ce dispositif de mine se trouve également sur la route forestière de l'Erbsenthal, au pied de l'Erbsenberg qu'elle contourne. A cet endroit, la route Est dominée par une pente raide et des rochers. Elle longe également le cours d'eau qui était ici gonflé par une retenue d'inondation encore visible à une centaine de mètres en aval.

Le dispositif se compose de 6 fourneaux placés 2 mètres sous le niveau de la route et écartés l'un de l'autre de 6 m 50. Ils sont desservis par des galeries de 4 m de long. Les entrées des rameaux se trouvent dans l'escarpe du remblai de la route et sont fermées par des portes en tôle verrouillables.

Le bourrage Est analogue a celui des dispositifs en puits : un premier masque de chevrons de bois protège la charge ; viennent ensuite un bourrage composé de sacs de terre, et deux masques de chevrons calés dans les gorges prévues à cet effet.

Comme dans tous les dispositifs, la capacité en explosif, ici de 240 kg, Est indiquée à l'entrée de chaque rameau. Elle est gravée dans le ciment du radier et précédée du sigle GM.

Ce type de dispositif semble peu répandu car il était probablement plus coûteux que les dispositifs classiques. En effet cette destruction Est composée de 6 dispositifs pour une coupure de 40 mètres alors que les destructions par puits en comptent généralement 4 ou 8 pour 100 mètres.


- Suite