Le télégraphe de Chappe :

Lorsque survient la Révolution française, l'information chemine au mieux au rythme des cavaliers. En 1793, alors que le canon gronde aux frontières, " un moyen facile de communiquer rapidement et à grande distance" est proposé à la Convention.

L'inventeur de ce nouveau moyen de communiquer est un certain Claude Chappe, physicien (1763-1805).  L'invention est baptisée tachygraphe, puis "télégraphe". Chappe créera  ainsi le premier système de télégraphie aérienne et optique de conception mécanique fonctionnant de poste à poste. Ce fut le premier système de télécommunications de l'ère moderne.Il faudra environ 2 heures pour transmettre un message de Paris à Strasbourg.

Le  système Chappe se compose de deux stations terminales et  de stations relais intermédiaires, construites sur des points hauts du terrain, à vue directe l'une de l'autre (en moyenne une dizaine de kilomètres).

La machine de Chappe est composée de trois voyants, de forme rectangulaire allongée, en bois, mobiles dans un même plan vertical en haut d'un mât. Ces voyants sont peints en noir pour mieux se détacher sur le fond lumineux du ciel. 

Dans chaque station, un ou deux agents observent les signaux de la station précédente au moyen d’une puissante lunette, puis les reproduisent sur leur propre appareil.

Les signaux  transmis correspondent à des nombres. Leurs combinaisons renvoient aux pages et aux lignes de plusieurs répertoires appelés vocabulaires, ces "livres" changent et évoluent dans le temps. Le secret des transmissions est ainsi assuré par le fait que les agents intermédiaires et tout autre observateur sur le terrain ignorent le code.


Cartographie : A coté du château du haut Barr (Saverne) :



Le bâtiment du télégraphe de Chappe :






- Retour